Une vie sans argent … Réalité ou utopie ?

Dans les écovillages, une vie déconnectée de l’argent est recherchée. L’objectif étant de vivre en autosuffisance, en se nourrissant d’aliments biologiques produits localement, comme par la permaculture, et en habitant dans des constructions écologiques. Si ce n’est bien pas l’argent qui fait le bonheur, est-il vraiment possible de vivre ainsi ?

Certaines dépenses doivent toujours se faire dans les commerces. Pour les couvrir, des écovillages vendent souvent leurs légumes et leurs productions artisanales. D’autres proposent des retraites, où les voyageurs paient en échange des activités telles que le yoga, la méditation ou encore des cours sur la permaculture, les massages …

Par le troc, en échange de leurs compétences, les voyageurs peuvent être accueilli dans un bon nombre de structures dans le monde entier. Les plateformes WorkawayWwoofing ou encore Helpx permettent d’en trouver près de chez nous.

Sceptique sur ce mode de vie, peur de se lancer ?

Le tout nouveau livre de Michael Pinatton, Voyage à durée indéterminée (Comment voyager 6 mois, 2 ans ou toute votre vie avec n’importe quel budget) explique en un peu plus de 300 pages comment on peut parcourir la planète même sans budget : déplacements en stop, hébergement et alimentation en échange de ses compétences. Tout plein de solutions qui montrent que cette vie est possible. S’il peut sembler difficile dans notre société de consommation actuelle de vivre ainsi, c’est pourtant un mode choisi par de plus en plus de voyageurs.

En oubliant la frénésie du shopping engendrée par le marketing et les achats compulsifs, c’est une vie qui semble à la portée de tous.

Pour en savoir plus :

Pour vous inscrire à la newsletter, cliquez ici