La permaculture ou la culture naturelle de l’abondance

Ce n’est que récemment que des recherches scientifiques ont prouvé que les méthodes d’agriculture actuelles ont tout faux. En effet, le rendement des cultures d’une seule espèce, pourtant utilisé depuis des années, s’avère bien moins efficace que celui des cultures où l’on combine différentes espèces car elles se partagent les ressources en eau et nutriments. C’est ce que montre la permaculture depuis 30 ans et les résultats sont surprenants.

Imiter les processus de la nature et s’inspirer de ses formes, matières, propriétés et fonctions du vivant, cela s’appelle le biomimétisme. Vous trouverez ici une vidéo présentant son utilité en prenant l’exemple de la colle produite par les moules qui serait aujourd’hui la plus performante au monde, ou encore cet article parlant des méduses comme productrices d’énergie solaire. L’idée est donc de mieux observer la nature et s’en inspirer pour les créations humaines d’aujourd’hui. Plutôt utile à l’heure où bon nombre des matières premières arrivent à épuisement.

IMG_6371
A Quinta, Portugal

Comprendre et reproduire des mécanismes naturels 

La philosophie de la permaculture utilise ce même procédé avec comme grands principes : prendre soin de la terre, prendre soin de l’humain, et partager équitablement. On reconstitue ainsi le capital naturel, on prend soin de soi-même, de ses proches et de ses voisins. Enfin on limite la consommation et la reproduction en partageant le surplus.

Pour faire simple, côté agriculture, plutôt que de séparer les espèces et de les laisser se déployer seules comme dans l’agriculture industrielle, il a été remarqué qu’en créant des combinaisons, les plantes s’entraident entre elles et se partagent notamment l’eau, le soleil ou les nutriments. Cette technique biologique apporte ainsi un rendement bien plus abondant, mais est surtout durable et complètement écologique.

IMG_6368
Tamera, Portugal

La permaculture en éveil

La plupart des écovillages pratiquent aujourd’hui la permaculture. Elle s’avère à la portée de tous et colle à l’objectif de vie en autosuffisance en accord avec la nature. Ses divers principes incluent la construction d’habitations écologiques qui génèrent leur propre électricité, récupèrent leur eau pour alimenter besoins ménagers et potager, et utilisent des matériaux recyclés, tendant vers l’objectif zéro déchet.

Retrouvez des projets de permaculture en écovillage, cliquez ici.

Pour vous inscrire à la newsletter, cliquez ici