La méditation pour faire le lien entre notre esprit et l’environnement qui nous entoure

Apprendre à se déconnecter de tout pour se reconnecter à soi-même n’est pas une pratique facile. Pour mieux comprendre l’exercice, quelques questions à Lila Kirtana, responsable de la formation yoga et méditation au Krishna Village en Australie.

Comment pouvez-vous définir la méditation?

La méditation est l’acte de focaliser sa conscience et son attention sur un seul objet pour tenter de contrôler les fluctuations de son esprit. Cela peut être dans le souffle, un mantra (la répétition d’un son), ou même une action. Il y a des façons illimitées de méditer, mais comme tout, il faut du temps et de la persévérance pour le maîtriser.

Quand et comment avez-vous commencé la méditation ? 

J’ai commencé à l’université autour de mes 20 ans. Il y avait des cours gratuits de méditation bouddhiste. J’ai testé et c’était incroyable. J’ai commencé à méditer quotidiennement avec une pratique appelée « Mindfulness ». Plus tard, vers mes 30 ans, j’ai découvert la méditation « Japa » avec des perles et j’en suis tombé amoureuse. J’ai trouvé ça tellement plus facile pour libérer mon esprit bien trop occupé. Peu de temps après, j’ai été introduite au « Kirtan », la méditation du chant, et c’est ma passion depuis. Je le fais tous les jours.

Quels sont les avantages de faire de la méditation régulièrement ?

La paix intérieure, quelle que soit la situation dans laquelle vous vous trouvez. Si je commence la journée par de la médiation, c’est comme si je mettais une armure pour faire face à la journée à venir. Je me sens alors plus rationnelle, compatissante et plus gentille envers mon entourage.

Est-il possible de faire de la méditation en ville?

Bien sûr. La méditation « Mindfulness » ou « Japa » peut être faite n’importe où – dans un bus ou un train, ou encore en marchant pour aller travailler. Il y a plus de distractions c’est certain, mais ce sont encore plus d’occasions pour se concentrer et de pratiquer ce recyclage de l’esprit. Il y a de la solidarité quand on est plusieurs donc il est toujours agréable d’avoir un groupe avec qui méditer. Cela peut facilement être trouvé dans une ville.

Quelle est la meilleure pratique pour les débutants?

La simple conscience de votre respiration. Commencez par vous asseoir dans une position confortable avec la colonne vertébrale droite, et concentrez votre attention sur votre souffle inspiré et expiré. Vous pouvez compter vos respirations si c’est plus facile. Chaque fois que votre esprit se distrait, lâchez prise, oubliez cette pensée et recentrez votre attention sur votre respiration.

Je conseille aussi souvent de se procurer un enregistrement de méditation guidée Yoga Nidra, et de l’écouter avant le sommeil. C’est formidable pour le stress après une journée bien remplie et pour vous faire dormir rapidement.

Propos traduits de l’anglais

Pour vous inscrire à la newsletter, cliquez ici