Quand les écovillages de la péninsule ibérique se rencontrent à Lakabé en Espagne

La rencontre annuelle du Réseau Ibérique des Ecovillages (RIE) a eu lieu en août 2017, dans l’écovillage Lakabé, au Pays Basque. Pendant 4 jours, 600 participants principalement venus d’Espagne, du Portugal et du Pays Basque, se sont réunis pour échanger sur leurs différentes activités et modes de vie en communauté. Ouvert au public, cet événement a été également une porte ouverte aux citadins curieux qui sont venus y chercher des alternatives à la vie en ville. 

Le RIE existe depuis plus de 20 ans. Son objectif est de connecter les écovillages de la péninsule ibérique entre eux, notamment par des rencontres annuelles, et de défendre au niveau public, leurs bonnes pratiques écologiques, sociales et économiques.

Exposition, tables rondes, connections

Pendant cette édition 2017, la RIE a produit une exposition sur les différents écovillages de son réseau et a organisé de nombreux ateliers ainsi que des performances artistiques, des danses, un cours d’écoconstruction en paille avec Tom et également de fabrication de l’indispensable des écovillages : les toilettes sèches, avec Teddy et son atelier mobile.

Nouveaux modes de gouvernance en communauté avec la sociocratie, l’écologie avec la gestion de l’eau, de l’énergie libre, l’économie locale, la vision du monde, l’utilisation de produits et cosmétiques naturels, la nutrition et l’alimentation végétarienne ou vegan, les rêves, une multitude de thèmes ont été abordés lors de cette rencontre.

L’Espagne, hotspot des écovillages en Europe

Plus de 20 communautés différentes étaient présentes à l’événement. L’Espagne est l’un des pays où les écovillages évoluent le plus en Europe. Leur diversité fait que certains sont très différents et pas tous au même niveau dans toutes les dimensions qu’elles soient écologiques, sociales ou technologiques. Des échanges d’expérience ont donc lieu pour connaitre de nouvelles pratiques.

IMG_8338

Lakabé, près de 40 ans d’histoires

C’est Lakabé qui a été choisi pour héberger l’événement cette année. Ce petit village situé dans une forêt montagneuse du Pays Basque a été abandonné dans les années 1960 puis réoccupé dans les années 1980 par un groupe de jeunes utopistes. Près de 40 ans après, devenu une référence pour les écovillages par son autonomie en eau et énergie en pleine montagne, Lakabé abrite aujourd’hui une cinquantaine de personnes qui partagent habitations, économie, en sociocratie, sans leader.

La communauté est presque autonome en alimentation. Elle fabrique du pain biologique en vente dans les villages voisins. Pour les visiter, différentes options sont possibles : assister à des cours, venir aux portes ouvertes ou aux camps de travail lorsqu’un chantier est nécessaire.

Revivez l’événement en images

Ce diaporama nécessite JavaScript.